mercredi 7 mars 2012

En avant

-- Communiqué du syndicat du râlage --

J'ai terminé de faire du boudin.

Merci aux nombreuses personnes du comité du Plan qui d'un pied vigoureux m'ont botté les fesses, je suis maintenant un femme debout. Ça fait bien trop mal quand je m'assieds.



Merci aux également nombreuses personnes du comité de soutien de la grève qui d'une main secourable m'ont tendu chocolat, oreiller et camomille. Je suis maintenant une femme en paix.

Certaines personnes ont fait les deux.

Une certaine personne a fait les deux deux jours de suite.

Sérieusement, amis du blog et amis de DM, vous êtes adorables.

Merci, enfin, à Environ-on-ment Canada d'avoir compris que toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire, merci d'annoncer des températures positives.
Wahou! si c'est pas magnifique! On croirait la météo des plages de Cancùn. Versez les cocktails, faites péter les tongues, faites chauffer la crème solaire, au feu les doudounes. Gare aux chocs thermiques! Bon, d'accord, je m'emballe un peu. Je vais garder le cache-cou et la tuque dans un premier temps.
On ne m'ôtera pas de l'esprit qu'il y a une collusion entre la météo gouvernementale et le ministère de la Santé. Ordre du ministère: en mars on promet du po-si-tif. Et bien tant pis, j'assume: bienheureux les simples d'esprit; oui, l'espoir fait vivre; oui, je veux qu'on abuse de ma crédulité. Les promesses, c'est toujours ce qu'on nous donne, eh bien je signe ici le chèque en blanc de ma servitude volontaire aux promesses d'un monde meilleur.

Alors, on y croit, on remballe le boudin, on remet son sourire à l'endroit et c'est reparti mon kiki.

(Jusqu'à la prochaine grève.)

3 commentaires:

Chic, un commentaire ! Ne soyez pas timides, ne restez pas anonymes.